Projets Associés

La diffusion de l'invention, cautionnée par le professeur au Collège de France Yves Coppens, paléoanthropologue et grand humaniste, permet de financer un projet d'école et de conservatoire international des traces dans les Pyrénées Ariégeoises.

La Maison des Débrouillards

La Maison des Débrouillards est un centre d’accueil et d’hébergement collectif destiné aux groupes principalement d’enfants et de jeunes (scolaires, centre de loisirs, classes de découvertes, …).
Il a pour objectif de prolonger l’activité pédagogique existante sur le site du Pays des Traces.
L’Œil aux Aguets – l’Association qui porte le projet – pourra également proposer des séjours thématiques tout au long de l’année et ceux-ci permettront une meilleure collaboration et complémentarité entre certains acteurs du développement local (tourisme, culture, sport & jeunesse, patrimoine, nature, …).
Ce centre permettra également de combler un manque d’hébergement pour les enfants dans le Couserans et particulièrement pour les enfants de moins de 6 ans.
La maison des débrouillards sera un lieu d'éducation ou l'apprentissage se fera par une porte d'entrée singulière liée à l'ichnologie, la science de l'interprétation des traces.

Le conservatoire international des traces

Pourquoi créer un conservatoire des traces ?

Ce projet est lié à une trentaine d'années d'expérimentations réalisées par Jean-Louis et Catherine Orengo.
Conserver les traces, c'est probablement plus important que de conserver des livres écrits par une seule espèce : l'Homme.
La connaissance de l'histoire de la vie sur Terre est liée à notre capacité d'interpréter les traces fossiles ou contemporaines. Ni la photo, ni l'écriture, ni la transmission orale n'offrent un champ aussi large et aussi pluridisciplinaire que l'ichnologie.
Les empreintes sont des écritures universelles qui nous aident à comprendre l'histoire de la vie sur Terre.

Les traces, qu'elles soient volontaires ou involontaires, éphémères ou durables, sont des mémoires du vivant ou le témoignage concret de phénomènes naturels.
Comprendre les traces et les étudier permet de conserver ses capacités d'observation et d'interprétation.